[ SkipToMainMenu ]

PÉRIODE DES QUESTIONS — La Chine--Les exportations de canola

Madame la ministre, ma question est en quelque sorte complémentaire à celle du sénateur Boisvenu. Il semblerait que je reviens sur les questions des autres sénateurs ce soir. Ma question concerne le canola et le marché d’exportation vers la Chine. Tout d’abord, je tiens à vous féliciter, ainsi que les fonctionnaires qui travaillent à cet enjeu depuis beaucoup d’années. Je veux m’assurer que, alors que le marché chinois s’ouvre, nous profitions de la valeur ajoutée par les usines de transformation qui ont été créées depuis que le marché a fermé, et que nous exportions un produit amélioré en Chine, au lieu d’un canola non transformé de qualité inférieure.

Collaborez-vous avec le Conseil canadien du canola pour garantir que, alors que le marché ouvre, nous n’offrons pas un produit de qualité inférieure, mais de qualité supérieure, pour l’exportation?

L’honorable Marie-Claude Bibeau, c.p., députée, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire 

Merci. Parfois, c’est l’adversité qui nous pousse à innover davantage. Je suis fière que l’industrie ait relevé le défi en investissant dans d’importantes installations de transformation. Au bout du compte, je dirais que ce sont l’industrie et les gens d’affaires qui décideront. Je suis convaincue qu’ils sont conscients de l’importance d’offrir une valeur ajoutée.

D’ailleurs, pour revenir à ma visite de la semaine dernière en Saskatchewan, lorsque j’ai visité, par exemple, des installations de transformation d’oléagineux, cela m’a donné beaucoup d’espoir dans le développement de ce secteur; un sénateur a parlé des protéines végétales. Je vois beaucoup de potentiel dans ce domaine et dans les investissements au titre de l’Initiative des supergrappes d’innovation. Cette initiative encourage l’innovation, et nous sommes en voie de commercialiser quelques-unes de ces innovations.

Nous voyons beaucoup de potentiel dans ce secteur. Je dirais que le Canada est actuellement un chef de file dans l’industrie des protéines.

Retourner à : EN CHAMBRE