[ SkipToMainMenu ]

Période des questions — Les affaires étrangère

Honorables sénateurs, le Canada a jusqu’à maintenant promis 51 millions de doses de ses surplus de vaccins au programme COVAX de même que dans le cadre de dons bilatéraux, mais, à ce jour, on m’informe qu’à peine quelque 10 millions de ces doses ont déjà été distribuées.

Je pose donc encore la question au représentant du gouvernement. Que fait le gouvernement pour accélérer la distribution des doses promises, et envisage-t-il d’augmenter son engagement? Comme chacun le sait, seulement 7 % de la population des pays à faible revenu a déjà reçu ne serait-ce qu’une dose de vaccin.

 

L’honorable Marc Gold (représentant du gouvernement au Sénat)

Je vous remercie de votre question, sénateur Harder, et de militer sans relâche pour cet enjeu important.

Comme je l’ai peut-être déjà dit auparavant, mais que je vais répéter, le gouvernement a dépensé 2,5 milliards de dollars pour soutenir la lutte mondiale contre le virus. Cela comprend une somme de 1,3 milliard de dollars pour soutenir le Dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la COVID-19, ou l’Accélérateur ACT, pour veiller à ce que non seulement des vaccins, mais aussi des produits thérapeutiques et de diagnostic soient distribués dans le monde entier.

Lors du sommet du G7 en juin dernier, les dirigeants du G7 ont annoncé un engagement collectif de plus de 2 milliards de doses de vaccins. La part du Canada s’élève à 100 millions de doses, mais le gouvernement s’est engagé à donner l’équivalent d’au moins 200 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 au programme COVAX d’ici la fin de 2022.

Le Canada poursuit sa collaboration avec des partenaires internationaux afin d’éliminer les obstacles menant à un accès équitable aux vaccins. On m’a également informé que le premier ministre avait annoncé un investissement allant jusqu’à 15 millions de dollars destiné aux partenaires du groupe de travail sur la fabrication des vaccins du programme COVAX, afin de soutenir la création d’un carrefour de transfert technologique en Afrique du Sud. Le gouvernement continuera de travailler avec diligence pour contribuer à la lutte contre la pandémie mondiale.

Le sénateur Harder

Je reconnais que, depuis le début, le Canada est un ardent défenseur de l’Accélérateur ACT et du mécanisme COVAX, comme le sénateur Gold l’a indiqué. Cependant, la pandémie est loin d’être terminée, et les partenaires de l’Accélérateur ACT ont déterminé que, en plus des fonds déjà engagés, un financement supplémentaire s’impose de toute urgence pour 2022 afin de pouvoir effectuer des tests, offrir des traitements, acheter de l’équipement de protection individuelle, administrer de l’oxygène et se procurer d’autres doses de vaccin. Les pays en développement auront besoin d’une aide financière urgente.

Le gouvernement du Canada prévoit-il d’autres mesures de soutien pour contribuer à l’éradication de cette pandémie mondiale? En effet, comme nous le savons tous, nous devons agir de toute urgence, car les Canadiens seront seulement en sécurité quand le monde entier aura accès à des vaccins. Nous devons en faire davantage.

Le sénateur Gold 

Il est clair que, comme vous l’avez dit, nous devons en faire davantage. Le gouvernement en est conscient. Il collabore avec ses partenaires internationaux, et il examinera sérieusement les demandes d’aide supplémentaire.

Je me renseignerai auprès du gouvernement, sénateur Harder, et je me ferai un plaisir de vous faire part de la réponse dès que je l’obtiendrai.

Retourner à : EN CHAMBRE